F. Forums & Fesse-bouc

Forums & Fesse-bouc

Face à l’avatar figurant l’auteur, vous focalisez votre attention sur un lien hypertexte renvoyant à un blog, forum ou e-mail ; la fidélité pour le site préféré de nos écrivaillons a fait long feu et chacun d’étendre sur la toile un spectre plus large de sa fascination pour l’outil virtuel. Les familles se forment faisant front face à cette foutue fatalité. Les forums « littéraires » se multiplient aussi facilement que se fractionne la fourmilière.

Afin de vérifier un doute qui vous assaille et vous forger une opinion, vous visitez les nouveaux lieux fabriqués par les félons. Enfouis sous maintes précautions, leurs écrits recyclés ne sont accessibles qu’aux forçats ayant signé pacte d’allégeance sous une charte de tranquillité* (farcie de fautes d’orthographe) se prévalant de la Moralité. Ouf ! Le mot est lâché !

Formidable ! Le fade copié/collé reprenant les rubriques identiques n’offre rien de nouveau sous le pale soleil de leur fertilité. La fable fait des adeptes, la fabrique regorge d’affabulateurs poussifs, ceux-là même qui ont perdu la face et se sont fâchés de vos innocentes facéties. Ces fachos qui s’ignorent feignent le harcèlement dont ils sont les victimes derrière leurs flatulences. Fatalitas ! Leurs distingués faciès se pétrit de faconde. Ils façonnent ensemble une stratégie factice sous pli recommandé remis à leur facteur commun : le factionnaire enclin à la fumisterie sous forme de fac-similé de vos propres écrits. Ils iront jusqu’à vous menacer nommément de payer la facture.

Fichtre ! Il fallait fayoter pour figurer au frontispice de leur forum fétide mais vous n’êtes qu’un fieffé fada dépourvu de la faculté de vous fondre dans leurs foutues fadaises. La faiblesse vous foudroie sans que vous ne faillassiez à la forme chérie, celle de vos pamphlets. Vos faireparts lancés en guise de réponse à leurs faisceaux faisandés ne font pas rire les fustigés, les fameux falots qui s’éclairent de leurs fumigènes nauséeux.

Dans la grande famille de Fesse-bouc, les fanatiques se fabriquent une autre fange à coups de fanions fantaisistes. Leurs fantasmes figés étalés au grand jour, ils farfouillent frileusement, les fantômes du net. Sans fards et sans faucilles, ils fendent l’armure et persiflent sur la fausseté, voire la méchanceté. C’est vous le fautif qui n’aurez plus accès à leur fragile fenêtre !

Votre férocité a pourtant ses fervents, les férus soufflant sur le feu mais se cachant derrière la fumée ; on vous a fait favori, objet fétiche une fraction de temps, mais la fête est finie, on se fiche des feuilletons. Comme après une fièvre, on regagne son fief avec en filigrane les fossoyeurs du français….

Fatrasie – Filou- Filtre – Fla-fla – Flagellation – Fliquer – Fluctuations – Foireux – Folklore – Formalisme – Foucade – Fraude – Fronde – Furonculose….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *