M. Misérabilisme vs Méchanceté

Misérabilisme vs Méchanceté

Morbleu ! Manifestement, y’a maldonne mais le maelstrom vous fait marrer et vous inspire, malgré tout. Pris dans les mailles grossières de la toile macabre, vous maintenez le cap avec maestria. Maintenant que vous êtes monté dans le maudit manège, que vous flairez la machination, que vous n’avez jamais cru à la magie, vous faites le maximum pour saisir au mieux la mécanique qui régit le microcosme.

Au premier mois, vous avez empoché un maigre magot en échange de quoi votre boîte e-mail est envahie par la publicité. A malin, malin et demi. Miné par ce martèlement marchand et au minimum mal intentionné, vous maudissez les malandrins qui n’hésitent pas à mêler à vos textes des monceaux de messages hors sujet. Voilà une des mèches de la sinistre magouille : les margoulins ont pris la main. Ils vous ont pris pour un mercenaire ? Qu’à cela ne tienne, vous répondrez à cette mesquinerie en décidant de ne plus mâcher vos mots.

Une méthode : la mithridatisation avec la mitraille pour munition. Le gentil ménestrel se métamorphose en matamore en prenant le maquis. Bientôt le modérateur ne saura plus où donner de la tête, la migraine le guette.

Dans le discours monolithique et manichéen servi par la grand’messe des m’as-tu-vu, vous sortez la machette pour opérer le ménage de la maison vide. Vous n’y allez pas mollo, plus une minute à perdre. La demi-mesure n’est plus de mise dans ce médium que vous commencez doucement à maîtriser.

Evidemment, on vous répondra par la menace, vous serez malmené, on maugréera maladroitement contre le malotru, voire le maboul que vous êtes devenu. On arrachera de votre manche le macaron promis, on vous accusera d’avoir pris le melon. Enfin, on lâchera en majuscules le magistral malus : vous n’êtes qu’un MECHANT ! Un mécréant manipulateur sans scrupules dont la seule ambition est de maintenir le monopole et moisir les bonnes mœurs répandues sur le site.

Malgré les murmures maussades, les manivelles de la Morale s’enrayent. Le moteur cale, la manette est grippée. La méfiance s’installe dans les méandres du mouroir. Les malentendus donnent cependant matière à une ultime mascarade des martyrs qui montrent et dénoncent le malaise tout en l’alimentant en minauderies malsaines.

Les marionnettes versent maintenant dans la mélancolie. Fondues dans le même moule, elles se morfondent dans un réflexe moutonnier en se donnant pour mission de mélanger leurs miasmes dans un irrésistible mélodrame. Faire rimer mots et maux, mousser leur monologue monotone en mouchardant sans malice leur mésaventure.

Ils auront beau morigéner, vous moquez la myriade de mufles pris dans sa propre mouise. Aucun mystère, juste une erreur majeure : avoir mêlé mythomanie et mystification.

Magma – Maintien- Majorité- Malades- Maladresse Manipulatrice- Marasme- Marge- Mauvais- Médiocrité Meilleur- Mémoire- Mentor- Méprise- Merci- Mièvre Milieu- Mine- Miroir- Misère- Missive- Modifier Moindre- Morbide – Mouvementé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *